Spiritualite homepage - unisson 06


Association Spirituelle Laique


Le besoin de comprendre l'insatisfaction est un point de départ dans une quête de sens. Vouloir comprendre, c'est déjà accepter ce qui est, le fait même de l'insatisfaction.


Quelle est l'origine de notre insatisfaction ?

Quel sens prend-t-elle dans notre histoire personnelle ?

Quel message souhaite-t-elle nous transmettre ?



Autant de questions aussi simples qu'essentielles auxquelles tous les êtres humains sont confrontés à un moment ou un autre de leur existence. Nous aspirations tous au bonheur mais souvent chacun le dos tourné au bonheur du voisin …

Mais tous les humains ont ce besoin sincère de se questionner sur la réalité et le pourquoi de leur existence, notre société « moderne » a renié ce besoin vital en croyant qu'une science matérialiste pourrait à elle seule donner les réponses. Comme le disait Rabelais : "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme" et c'est bien ce qu'est en train de réaliser tristement la science "officielle" de nos jours. L'humain semble tiraillé entre une science qui nie ce qu'elle ne peut comprendre et une religion qui ne comprend pas ce qu'elle nie, ces deux extrêmes étant limités par la rigidité de leurs dogmes respectifs et des limitations normatives qu'ils imposent. Alors que science et conscience est un mariage de raison qui tend vers la compréhension du cœur.

Nous vivons une époque de confusion, de guerre, d'intégrisme religieux, de matérialisme, de dogmatisme, d'inégalités sociales ; et il faudrait être soit fou, soit aveugle, pour ne pas admettre que l'humain se détruit peu à peu et arrive à un point de rupture.

Ce point de rupture, observons-le tout d'abord en nous-même, vous observerez que c'est cette incomplétude spirituelle, ce mal-être constant qui est à l'origine de ces questions. C'est la même douleur qui est à l'origine du renouveau de la spiritualité au 21ème siècle. L'humain semble tiraillé entre science et religion, des affrontements puérils entre deux aptitudes faisant parties intégrantes de la psyché humaine : le raisonnement (la science) de l'hémisphère gauche du cerveau et l'intuition créatrice (la religion ou spiritualité) de l'hémisphère droit. L'important aujourd'hui est d'extraire l'essentiel de ces deux outils de compréhension de l'humain et du monde en évitant leurs écueils dogmatiques. Car ce tiraillement perpétuel entre les deux sons de cloches cause bien des problèmes psychiques et psychosomatiques. Le monde est le reflet des êtres qui le constituent et si ce monde est morcelé , fragmenté c'est qu'en nous se produit la même confusion. On ne peut changer le monde en changeant uniquement les structures extérieures d'une société. L'histoire nous a démontré que mettre une nouvelle couche de peinture sur un mur en ruine ne lui permet pas d'abriter la vie, mais qu'un jour il s'effondre et cause la douleur.

L'humain se doit d'unifier les capacités analytiques et créatrices de son esprit pour tendre vers l'épanouissement. La spiritualité est indispensable à la croissance de l'être, non pas l'idéologie de la spiritualité, mais la spiritualité en tant que vécu, qu'expérience directe de la vie dans tous les plans de son expression.

Depuis des siècles, l'humain se déchire sur la forme, sur un « je suis » s'opposant à un « tu n'es pas ». Les religions, directement ou indirectement, entretiennent ce séparatisme par les idéologies opposées qu'elles alimentent. Ce qui est en cause ici se ne sont pas les fidèles eux-mêmes, car tout temps, de toutes époques a émergé dans toutes les traditions des êtres qui clamèrent avec cœur l'amour universel. Le véritable réside dans ce qui nous divise, l'idéologie, le dogme, mais tous les chemins qui ont un cœur mènent au divin, libre de toutes formes d'organisations hiérarchiques. Car c'est toujours sur la forme que les conflits prennent place, sur les apparences superficielles. Si nous pouvions nous focaliser, nous reconnecter au fond commun qui uni toutes les religions, sciences, philosophies et autres créations humaines, un autre monde serait possible.

Un appel sincère à toutes les organisations religieuses, nous comprenons ce rejet du matérialisme, de la froideur de l'analyse scientifique, nous comprenons ce besoin d'absolu, de transcendance qui vous anime, il est essentiel, vital à la croissance de l'être.

Un appel sincère aux scientifiques matérialistes ou athéistes, nous comprenons profondément votre rejet de la religion par les excès qu'elle a pu connaître, votre recherche raisonnée et pragmatique de la vérité est essentielle, vitale à la croissance de l'être.


"Deux excès : exclure la raison, n'admettre que la raison."
Blaise Pascal


Alors tous ensemble nous avons un rôle à jouer, un rôle essentiel, vital à la croissance des êtres. Nous pourrions avancer main dans la main, vivre un mariage sain et harmonieux. Mais comme dans tout mariage il y a des compromis, une acceptation de l'autre, une profonde tolérance. En faisant un pas vers l'autre les rigidités de la mésentente peuvent s'abaisser, mais il conviendra d'être plus flexible, adaptatif et de ne pas figer la vérité dans des cases, des concepts liberticides. Pour cela les dogmes des deux partis pourraient être un peu mis de côté, pour privilégier la reliance (? le lien) , la recherche, cette humanitude que nous partageons tous. Tous les humains ont les mêmes besoins, les mêmes droits au bonheur et à l'épanouissement, ce sont les concepts et les idéologies qui nous divisent, la vérité ne peut être donnée , elle une quête permanente, c'est le parcours en lui-même qui est la vérité et non la vérité trouvée , car une fois que l'on en trouve une on la délaisse pour la recherche d'une autre et ainsi nous oublions que nous étions cette vérité. La vérité ne peut pas être multiple, elle est UNE, car la vie est UNE, la vérité est simplicité, c'est la beauté d'une main tendu vers celui qui ne nous ressemble pas.

Au-delà des formes superficielles, ce fond commun existe. Une intuition spirituelle qui fédère l'humanité toute entière, qui se base sur une compréhension naturelle. Une logique si simple qu'elle échappe tristement à notre raison « raisonnante » : Tous les humains aspirent au bonheur et au partage de valeurs universelles comme l'amitié, la paix, l'amour et le bonheur. Et cela quelque soit la couleur de peau, l'ethnie, l'origine sociale, tous sans aucune exception . Nous pensons qu'au lieu de cultiver les différences et de mettre l'accent sur ce qui nous sépare, il convient aujourd'hui de focaliser notre attention sur ce qui nous uni.

L'humain n'a pas besoin de religions pour connaître Dieu ou plus simplement l'amour universel (ou n'importe quel mot que vous souhaiteriez placer). Le mot n'est pas la chose, nul besoin d'artifices pour aller à l'essentiel. Les religions restent des outils de compréhension du divin que l'on peut proposer, mais non imposer. Ce sont des outils que nous avons tristement porté au pinacle, et il apparaît que ce que l'on acceptait et comprenait hier devient aujourd'hui une limite à dépasser pour pouvoir accéder à un niveau de développement plus éveillé. Cette sagesse est étroitement liée aux degrés de dépassement de nos propres croyances et à l'élaboration d'un nouveau paradigme de compréhension. Il est donc temps pour l'humain de reprendre la place qui lui est due dans le cycle de la vie. De réintégrer sa nature spirituelle vierge, qui permettrait de développer une véritable « Science spirituelle » et une « Spiritualité scientifique », une connaissance primordiale unificatrice.


"Ce qui est aujourd'hui prouvé, ne fut jadis qu'imaginé."
William Blake


Nous ne sommes ni des prophètes, ni des illuminés, nous n'avons aucune filiation avec des organismes religieux ou sectaires. Nous n'apportons aucune certitude qui pourraient se cristalliser en dogme, au contraire nos réflexions ne sont que les fruits de notre vécu quotidien, la spiritualité authentique n'est pas pour nous une affaire de croyance, mais de ressenti expérientiel. Nous voulons simplement réunir les chercheurs de vie de tous horizons, prêts à s'investir dans une recherche fondamentale de la conscience humaine. Notre cheminement se manifeste dans le même élan du cœur qui fut partagé par des femmes et des hommes d' Orient comme d' Occident et ceci depuis des millénaires, des mystiques, des sages, des philosophes, des artistes, des scientifiques. Un même rapport à l'unicité du peuple humain, une même symphonie d'harmoniques colorées résonnant par delà les apparences une même saveur d'absolu. En toute sincérité nous disons à toutes et tous qu'il n'est plus besoin de faire partie d'une religion pour connaître Dieu en soi et tout autour de soi. Ce qu'il y a de plus beau dans le cœur des humains ne connaît pas de frontières, ne connaît pas le dogme, ne connaît pas la division, mais vibre d'une douce rosée matinale quand les nuages de la peur ont laissé place à la vive clarté d'un soleil qui éclaire tous les regards sur cette terre, acceptant tous les êtres comme une seule et unique famille.

Pour mener à bien ces changements, nous avons tous besoin d'outils neufs, et c'est ce qu'UNISSON tentera de mettre à votre disposition, au travers de discussions de groupes où nous partagerons nos connaissances et nos références en une franche amitié. Il est également prévu des sorties en pleine nature, des actions pacifiques de sensibilisation, des ateliers à thème, des conférences etc.

"Rester curieux et ouvert d'esprit sans se réfugier derrière un dogme quelconque."

Soyez les bienvenu(e)s chez UNISSON06, merci d'être là ...
Michael

Soyez les bienvenu(e)s chez UNISSON06, merci d'être là ...
Michael

 

 

 

vous devez télécharger le plugin Flash

Pour une Spiritualité Laïque
:: Cliquez-ICI ::

 
[Connais-toi toi-même,
nul ne fait le mal
volontairement...]

Socrate
 
 
 
[ Range le livre, la description,
la tradition, l'autorité, et
prend la route pour
découvrir toi- même... ]
 
Jiddhu Krishnamurti


 

 

vous devez télécharger le plugin Flash

 

 

 

[ Recherche le royaume de l'Amour

Car ce royaume te fera échapper
à l'ange de la mort.

Je suis l'atome, je suis le globe du Soleil,

A l'atome, je dis : demeure.
Et au soleil : arrête-toi.

Je suis la lueur de l'aube,
je suis l'haleine du soir,

Je suis le murmure du bocage,
la masse ondoyante de la mer.

Je suis l'étincelle de la pierre,
l'oeil d'or du métal...

Je suis a la fois le nuage et la pluie,
j'ai arrosé la prairie.

Purifie-toi des attributs; du moi,
afin de pouvoir contempler
ta propre essence pure

Contemple dans ton propre coeur
toutes les sciences des prophetes,

Sans livres, sans professeurs, sans maitres.]

Djal Od Dîn Rûmi