*Explications cartésiennes - unisson06
spiritualite laique - Unisson06


La Spiritualité expliquée aux personnes "cartésiennes"

par Michael

Prochainement dans cet article, nous allons tenter d'expliquer la réalité de la spiritualité comme une logique de raisonnement analytique. Tour de force que d'expliquer une réalité intuitive et globale avec des outils appartenant à une réalité discursive et rationnelle.

Je souhaite faire cela pour toutes les personnes n'ayant pas encore accès à cette part d'intuition créatrice illimitée de leur être, mais se posant tout de même des questionnements d'ordre existentiel. Il faut tout d'abord comprendre que les mots ne sont que des instruments limités pour expliquer le champ de l'intuitif spirituel. Mais ici, l'objectif n'est pas de décrire ce qu'est la spiritualité (cf article) mais plutôt d'essayer de faire comprendre pourquoi est t-il si logique au 21 ème siècle de développer une spiritualité intégrative, prenant en compte les apports des sciences et des religions, tout en évitant les écueils de leur dogmatisme respectif.

Pourquoi, les concepts qui peuvent paraître très abstrait à un esprit « cartésien » peuvent dans le sens qu'on leur donne avoir une valeur logique venant à bout de la rhétorique la plus aiguisée. Voici les questions qui vont être posées, les réponses suivront par la suite :

•  Pourquoi est-ce que le besoin de spiritualité est t-il si important ?

Tout d'abord il faut définir ce qu'est un besoin, le dictionnaire nous dit que c'est une : "Exigence née de la nature ou de la vie sociale", voila qui est très intéressant. Un besoin serait donc la résultante même de notre condition d'espèce humaine et de nos interrelations avec nos semblables. Le psychologue humaniste américain Abraham Maslow établit sa célèbre pyramide des besoins humains, celle-ci présente les besoins communs à tous les humains dans une progression hiérarchique à cinq niveaux, qui démarre des besoins primaires (physiologiques), le second besoin étant celui de la sécurité, ensuite apparaît le besoin d'appartenance et d'affection, puis le besoin d'estime de soi et termine au stade de la réalisation de soi, le développement et l'épanouissement de notre plein potentiel. On constate ici que l'humain dans son évolution perpétuelle appréhende de nouveaux besoins de plus en plus complexe et subtils, du besoin purement physiologique nous atteignons un besoin plus immatériel, plus psychique qui est la réalisation de soi. Mais Maslow ne s'arrêta pas là il rajouta plus tard un sixième niveau distinct au sommet de la pyramide, qu'il nomma le besoin de transcendance, de dépassement de l'ego et de la matérialité vers l'élévation spirituelle, un besoin inconditionnel d'unité et d'amour.

Dans cette logique le besoin de spiritualité est important dans le sens où à l'heure actuelle de nos recherches il apparaît comme l'échelon le plus élevé de la pyramide des besoins humains. On peut voir nettement ce besoin chez des personnes qui ont tous sur de nombreux points, argent, réussite, gloire et autre, mais qui ressentent malgré cela dans leur existence un vide, un manque de profondeur, c'est qu'ils ne sont pas guidé vers l'étape supérieure. Il ne faut pas oublié que depuis la bactérie jusqu'à l'homo sapiens du 21ème siècle l'humanité n'a cessé d'évoluer vers l'affinement de ses besoins, notre conscience impose des besoins en rapport avec sa subtilité qui dépasse largement les automatismes instinctifs de l'animal et la vie végétative des plantes. On ne peut comprendre ce besoin qu'uniquement si nous nous ouvert à la compréhension de l'évolution perpétuelle de l'humanité, du passage de l'évolution matérielle à l'évolution spirituelle. Nous avons cessé d'évoluer sur le plan purement structural, notre corps est sensiblement le même que les premiers homo sapiens à quelques modifications prêts. Notre évolution se poursuit mais sur le plan psycho-spirituelle et celle-ci nous apparaît être sans fin, l'aventure est en marche.

•  Pourquoi ne pas s'en tenir au monde matériel et à nos cinq sens ?

En effet c'est chose possible, on pourrait s'en tenir à la matière aussi bien que l'on pourrait s'en tenir à vivre dans une grotte plutôt qu'en pleine air. Le monde de la matière est très intéressant, on y trouve de nombreuses données majeures sur la structure de l'univers. C'est données en les affinant nous amène justement à dépasser le monde tridimensionnel de la matière, ce qu'a précisément découvert la physique quantique. On comprend mieux aujourd'hui grâce à l'étude des particules et des champs subquantique que la matière est loin d'être une fin en soi, le domaine de l'immatériel prenant une place à ne pas négliger dans notre environnement. La matière est par essence limitée structurellement, l'esprit quand à lui est illimité, flexible, adaptatif et surtout intuitif. Les études en physique quantique commencent à démontrer la réalité des intuitions des mystiques, l'intuition précéde la raison en tout point, Einstein lui-même le disait ainsi : "Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons crée une société qui honore le serviteur et a oublié le don." Le domaine de l'esprit est une réalité immatérielle que chacun vie au quotidien, c'est une faculté indispensable à l'expansion de notre conscience. Cette même expansion quand elle est pleinement vécue procure des perceptions nouvelles, elle agit sur le corps de matière pour le rendre plus serein, elle permet de développer une compréhension du monde et de soi plus précise. Pour tous ceci et encore bien d'autre le monde matériel demeure un support pour l'esprit, une expérimentation, mais pas une fin en soi. L'illimité est toujours plus épanouissant que le limité, c'est une valeur que tout le monde comprends intuitivement. La science se doit de ne pas être dogmatique est de rester curieuse et ouverte à l'étude de l'esprit, de l'immatériel et s'unir avec une spiritualité neutre, au delà de toutes idéologies sectaires.

•  La spiritualité n'est t-elle pas une fuite vers l'avant, un refus du réel ?

•  Pourquoi est t-il préférable d'intégrer une spiritualité areligieuse plutôt qu'une religion organisée ?

•  Les grandes religions ont de nombreux adeptes, c'est une preuve de leur succès et quelque part de leur vérité, à quoi sert alors votre spiritualité laïque ?

•  Pourquoi penser que la réincarnation soit une hypothèse valable de l'après vie ?

•  Pourquoi est-ce que Dieu serait impersonnel et amour pour tous et non pas personnel, dévoué à une seule religion choisie dans le but de servir ses desseins ?

•  N'est-ce pas étonnant de penser qu'il existe des interactions permanentes entre le monde réel et un au-delà hypothétique ?

•  La laïcité que vous mentionnez est au contraire l'absence de religiosité, c'est un espace neutre, pourquoi utilisez-vous ce terme pour le teinter de néo-spiritualisme ?

•  Pourquoi pensez-vous que le matérialisme scientifique soit une phase de l'évolution de l'humain et non une finalité ?

•  La science prouve les choses, la spiritualité ne prouve rien qu'en à elle.

Vous parlez de preuves, mais il y en a de nombreuses venant prouver la réalité de la spiritualité, la physique quantique nous l'a prouvé en étudiant les champs d'énergies, la dimensionnalité de l'univers et d'autres concepts très pointu qui rejoignent les intuitions spirituelles. Ensuite de nombreux chercheurs prouvent l'existence d'une densité supérieure à la matière, les dons de médiumnie et autres sont prouvés par la parapsychologie. L'au delà commence à ce faire déchiffrer là encore par la physique quantique et l'étude de la conscience ainsi que l'étude des témoignages de personnes ayant vécues des expériences de mort imminentes. La science avance et prouvera un jour totalement la réalité spirituelle de l'humain, ce n'est parce que la science ne possède pas encore les outils nécessaires pour comprendre et prouver que la chose n'existe pas. Il y a des siècles, Galilée eut l'intuition que la terre tournait autour du soleil et qu'elle était ronde, il n'avait pas de preuves vraiment formelles (disont recevables directement par un non scientifique), 400 ans plus tard avec nos photos satellites, l'évidence crève les yeux. Ces la même chose pour ce qui nous parait encore sombre et inconnu, l'humanité est perfectible, mais un long chemin commence toujours par un simple pas. En terme de preuve si vous en voulez vraiment je pourrai vous en donner de nombreuses qui sont en vous, le questionnement existentiel est là, il a un sens, on ne se questionne pas pour rien, car même ceux qui sont persuader de la matérialité de l'existence ce questionne venant leur mort arriver où le décé d'un proche. Ensuite, concernant la conscience, il n'existe aucun siège de la conscience dans la psyché humaine, si réellement notre cerveau n'est qu'une micropuce organique, pourquoi les ordinateurs ne façonnent pas d'oeuvres d'art, ne développe pas de l'amour pour leurs enfants ou ne sont pas sujet à la dépression et au mal être ? Vous direz en me retournant mon argument, peut être qu'on le fera dans les siècles à venir. Et je vous répondrez que vous n'y arriverez pas, car la conscience humaine n'est pas rationnelle, elle n'est pas la résultante d'un calcul algorithmique, la conscience intuitive ne fonctionne pas dans le langage binaire des ordinateurs, tout n'est pas si tranché, il y a des nuances des subtilités de l'illogisme qui fausse les calculs logiques.

Le gros challenge de l'humain d'aujourd'hui est de sortir de la pensée unique, de la cristallisation autour d'une facette de lui-même. On trouve soit des personnes très rationnels, des scientifiques, soit des personnes qui sont très irationnels, des religieux, alors que l'humain posséde par ces deux hémisphères cérébraux une partie analytiques (le cerveau gauche) et une partie intuitive (le cerveau droit) et chacun se focalise sur son déséquilibre psychique. Alors que l'humain doit fonctionner dans la globalité de son potentiel, logiquement spirituel et spirituellement logique. Il faut aussi je pense voir qu'il peut y avoir une certaine maladie de l'esprit dans le besoin de tout prouver. Car cela rassure de prouver, c'est aussi une forme de croyance, la croyance au réel, mais qu'est-ce que le réel ? Est-ce que tout ceci est vraiment réel, on né, on vit et on meurt et puis ces terminé au suivant et tout le monde trouve cela normal. Nous valons peut être mieux que cela, il faut chercher, creuser mais pas que dans la science, la science n'est qu'un outils pour ceux qui n'arrive pas à s'ouvrir à leur réalité directement par l'expérience mystique. Le mystique lui n'a pas besoin de la science, il ne croit pas, il sait, car il le vit au jour le jour, la science est par contre un bon tremplin pour faire évoluer les consciences jusqu'à la sagesse du mystique, l'humain évolue ...

•  Pourquoi pensez-vous que la débauche des plaisirs sexuels, l'avidité de l'argent et de la possession soit dus à un manque de spiritualité en l'humain de notre époque ?

•  Pourquoi dites-vous que la misère sexuelle des couples et les divorces fréquents sont dus en majorité à une méconnaissance de l'identité spirituelle de l'humain ?

•  Pourquoi pensez-vous qu'il pourrait exister des formes de vies évoluées dans l'univers, alors que la science moderne par le biais du paradoxe de Fermi, prouve le contraire ?

•  Pourquoi êtes vous en phase avec les médecines et les psychothérapies alternatives, alors que la médecine officielle ne reconnaît pas leur utilité malgré les tests cliniques ?

•  Pourquoi pensez-vous que l'humain doit évoluer vers l'altruisme et le dépassement du moi, alors que la psychiatrie démontre que le moi ne peut et ne doit pas être dépassé sans risques psychotiques et autres ?

•  Pourquoi, pensez-vous que tous les humains sont unis en ce que vous appelez Dieu ou l'amour, alors que la réalité montre les divergences flagrantes et les conflits causés justement au nom de Dieu dans le monde ?

•  Comment pouvez-vous penser qu'il y aura un retour à des vies naturelles, proches de la nature, alors que le monde moderne se complexifie de jour en jour et va justement contre le retour à l'état de nature ?

•  Comment pouvez-vous penser que l'économie de marché puisse s'effondrer, alors qu'elle est le garant de notre stabilité économique en occident ?

•  La technologie a permis l'humain de sortir de la violence de la nature et les progrès en matière de confort de vie et de santé qu'elle apporte sont considérables. Comment osez-vous dire que la technologie peut être un frein à l'évolution de l'humanité ?

•  Pensez-vous honnêtement que les religions vont laisser place à terme à une forme de spiritualité ouverte comme vous la décrivez ?

 

Si vous avez d'autres questions n'hésitez pas à me les faire parvenir !
:: cliquez-ici ::


Réagir à cet article >> cliquez-ici