*Violence et Agressivité - unisson06
spiritualite - unisson06
 

Violence et Agressivité

par le Dr Irampour

Fondateur de l'Université Européenne des Sciences et Ressources Humaines
www.euro-universite.com

 

1/ [Amour oblatif = amour désintéressé, non possessif, gratuit (gracieux, lié à la grâce), l'amour dont parlent les traditions spirituelles, altruiste, spontané, naturel=Cet amour qui est enfoui dans le tréfonds de l'Etre, est comme une alchimie qui transform e l'individu. Cette qualité psychique naturelle est refoulée par les apparences, le stress, les soucis liés au monde matériel,la glorification des valeurs qui éloignent du spirituel.Cet amour (lié à l'intelligence du cœur), caractérise la personnalité des hommes les plus aimés de l'histoire.Il génère des liens(relie, solidarise) , crée la foi dans la vie et dans l'homme. et «  permet une connaissance de l'autre qu'aucun autre savoir ne peut rendre possible » Seule la libération de l'intelligence du cœur pourra humaniser les relations humaines et leur apporter les forces et les connaissances profondes qui transfoment positivement leur rapports avec l'univers et les réalités..! l'intelligence du cœur n'a rien à voir avec le niveau des études  ! Au contraire à l'heure actuelle l'approche des connaissances est telle que les études (basées sur l'efficacité professionnelle) refoule cette intelligence (Dr.Irampour)]

………………………………………………………………………………………………………………

Extraits de la préface du professeur Max Pagès au livre « Développement de la personne » de Carl Roger :

« … Sur le plan théorique, l'intuition rogérienne fondamentale est celle de la positivité du développement humain. La personnalité humaine a en son fond une tendance à l'intégration de ses différents éléments, à l'actualisation de soi, à la relation avec autrui. Elle est mue, le plus souvent secrètement, par une acceptation inconditionnelle de soi-même et des autres, par ce qu'il faut bien appeler un amour, à condition d'enlever au terme toute nuance possessive ( ... )

Ce n'est pas, bien sûr, qu'il nie l'existence de manifestations agressives ou narcissiques, le phénomène de l'angoisse, ou de la régression, mais il pense qu'il s'agit là encore, de couches relativement superficielles de la personnalité, qui ne sont que des expressions limitées et déformées, de tendances positives plus profondes ...

Pour Rogers, la découverte que les tendances les plus profondes de la personnalité sont de nature positive, est refusée par la Société et par la Science, parce qu'elle est objet de scandale. Il est courant de penser, selon Rogers, que l'homme se défend contre ses tendances à l'agression et à l'amour possessif, mais l'on n'admet pas qu'il se défende plus énergiquement encore, contre ses tendances à l'amour oblatif (...)

 

Réagir à cet article >> cliquez-ici