*Mémétique "lourde" - unisson06
spiritualite - unisson06
 

Mémétique "lourde"

Traduit par Eric de Rochefort

L'article suivant, illustrant une application de la mémétique à une question d'actualité se posant à la plupart des sociétés humaines au XXIe. siècle, a initialement été publié sous le titre:
Memetics and Spiral Leadership: 
The New Direction for Management in the 21st Century

par Caleb Rosado, Ph.D.

Alors que le monde entre dans le Troisième millénaire, les challenges auxquels il fait face feront paraître minuscules ceux du 20e. siècle. Ceci ne veut pas dire que ses difficultés et ses conflits actuels vont disparaître, mais qu'une nouvelle tournure d'esprit et un nouveau mode de leadership sont nécessaires pour faire face à la marée de changements qui sont à venir. Les dirigeants du monde à tous les niveaux ne peuvent plus se permettre de s'appliquer à "résoudre des problèmes". Cette approche est trop parcellaire et ensevelira le dirigeant qui se cantonnera à ce mode de pensée et de comportement. Les vagues dynamiques de changement appellent pour le futur une nouvelle façon de penser qui anticipe le changement, afin que ce qui semble être des problèmes apparaissant à l'horizon puisse être transformé en défis qui créent de nouvelles opportunités de prospérité et de croissance.

Comment les leaders passent-ils d'une pensée "solution de problème" à une pensée "anticipation du changement"? En regardant sous la surface de la pensée humaine les systèmes de valeurs opératifs sous-tendant toutes les prises de décisions et toutes les actions. Voici une illustration des "problèmes" actuels auxquels font face les entreprises alors que nous entrons dans le 21e. siècle.

  • Le besoin de leaders inclusifs dont la vision englobe les besoins de l'ensemble de l'entreprise, et pas seulement les intérêts de segments particuliers de celle-ci.
  • Le monde de l'Internet à croissance exponentielle.
  • Des politiques de droite ou de gauche pour une économie globale.
  • Le débat sur la montée, la chute, et la renaissance du capitalisme global.
  • Le rôle croissant des femmes dans l'exercice du leadership dans l'entreprise.
  • La compétence interculturelle au milieu des bouleversements politiques qui peuvent saper des marchés globaux.
  • L'état actuel des relations raciales/ethniques et de sexe dans le monde des affaires.
  • Le déplacement du management de la diversité du personnel employé par-delà des questions superficielles de race, couleur de peau et préférences culturelles vers un éveil au flux naturels des systèmes humains.
  • Le défi consistant à passer outre la guerre civile et les droits civiques pour arriver à la transformation civile.
  • Le faible niveau de confiance en général envers les dirigeants.
  • La compréhension superficielle des cultures globales qui résulte en l'exportation du capitalisme vers des marchés dans des endroits où ne se pratiquent pas les niveaux de confiance requis pour conduire des affaires au niveau international.

 

Pour lire la suite de cette entretien CLIQUE-ICI

 

Réagir à cet article >> cliquez-ici