*Techniques de libération des processus inconscients - unisson06
spiritualite - unisson06
 

Techniques de libération des processus inconscients
par Psyence

TECHNIQUES

 

•  EFT

•  ACUPRESSION

•  TAT

•  DMT

•  TFP

•  PRIERE

•  BUTTERFLY-HUG

___________________________________________________________________________

 

 

EFT

Emotionnal Freedom Technique

 

Qu'est-ce que l'EFT ?

 

L'EFT est une technique de libération des émotions qui se sert d'une série de points situés à la surface du corps, sur lesquels on tapote doucement, tout en se concentrant sur le problème dont nous souhaitons nous libérer.

 

Qui est l'inventeur de l'EFT ?

L'EFT a été inventé par Gary Creg, un ingénieur américain, qui a lui-même fondé sa technique sur le principe de base découvert par le Dr- Roger Callahan, créateur de la Thàrapie du Champ Mental. Ce qui distingue l'EFT de la Thérapie du Champ Mental se sont principalement l'ordre des points. Le Dr.Callahan pense que selon le type d'émotion il faut suivre un algorythme, autrement dit, une série de point ordonnés de façon précise. Ce que dément l'EFT de Gary Creg qui utilise le même algorythme pour n'importe quel type de problème émotionnel.

 

Les points utilisés dans l'EFT

 

Début du sourcil Vessie 2

Coin de l'œil Vésicule Biliaire 1

Sous l'œil. Estomac 1

Sous le nez. Vaisseau Gouverneur 26

Sous le menton. Vaisseau Conception 24

Clavicule Reins 27

Sous le bras Rate Pancréas 21

Sous le sein Foie 14

Coin de l'ongle du pouce Poumon 1

Coin de l'ongle de l'index Gros Intestin 1

Coin de l'ongle du majeur Maître du Cœur 9

Coin de l'ongle de l'auriculaire Cœur 9

Point Karaté Intestin Grêle 3

Point Gammut Triple Réchauffeur 3

 

Cartes de localisation des points disponibles sur les sites suivants:

 

www.denisjaccard.ch/pdf/planche_eft.pdf (français - format pdf)

 

Différentes utilisations des points

 

1.Tapotement des points : Tapoter sur le point avec le bout d'un ou deux doigts, doucement et sans se blesser.

2.Tapotement des points en imagination : S'imaginer tapoter sur le point avec votre doigt imaginaire. (sur soi) Voyez votre doigt imaginaire tapoter sur le points de l'image que vous avez de la personne. (pour les autres)

3.Massage des points : Masser le point de façon circulaire, dans un sens puis dans l'autre.

4.Pression continue des points. (accupression) : Maintenir une légère pression sur le point.

5.Pression continue des points associés à la respiration consciente : Maintenir une légère pression tout en respirant profondément à son propre rythme.

Se centrer sur le problème

La clé de la réussite de l'EFT c'est de garder le problème qui nous pré-occupe à l'esprit pendant que nous faisons les tapotements. Dans le cas contraire, penser à tout autre chose qu'au problème que nous souhaitons traiter, reviendrait à tirer volontairement une flèche à côté de la cible que l'on s'est donné pour objectif d'atteindre. Pour s'aider à se souvenir du problème que l'on traite, l'on s'aide d'une courte phrase de rappel que l'on énonce à chaque point.

Certains praticiens commencent par tapoter mécaniquement sur le point, puis se concentre immédiatement après sur le problème grâce à la phrase de rappel qu'ils énoncent une ou deux fois avant de passer au point suivant.

-La phrase de rappel doit exprimer le problème que l'on traite de façon précise. Si la phrase n'est pas assez spécifique, l'EFT n'aura pas l'effet recherché. Il est vraiment important d'avoir une formulation aussi exacte que possible.

Evaluer l'intensité de son problème

Les problèmes que nous avons nous affectent de façon plus ou moins intense. Dans le but de savoir où nous en sommes dans le traitement d'un problème, nous évaluons son intensité approximativement sur une échelle subjective avant et après chaque séquence EFT. Cette évaluation se fait généralement sur une échelle qui va de 1 à 10, 10 représentant l'intensité la plus forte. Parfois il est possible que le plafond de cette échelle explose et que vous évaluez l'intensité de votre problème à 25. N'en faites pas cas, partez de ce chiffre et après 2 ou 3 séquence pour le même problème ré-évaluez sur l'échelle de 1 à 10. Cette évaluation n'est pas indispensable mais elle permet de se dire que cette chose-là à été faites en profondeur une bonne fois pour toutes.

Note personnelle : Il faut rappeler qu'il s'agit d'une échelle subjective et qu'elle ne sert qu'à évaluer le taux de présence de certaines émotions. Néanmoins il est peut-être possible dans les cas où la dissociation entre les images et le ressenti est si accentuée que l'évaluation laisse supposer qu'il n'y a plus rien. Merci au praticiens de le prendre en compte et de le rapporter ici, si cela c'est produit pour certains d'entres vous.

L'inversion psychologique

Qu'est-ce ?

L'idée générale est que le système énergétique corporel possède des polarités positives et négatives comme c'est le cas pour l'énergie électrique ou magnétique. L'inversion psychologique c'est lorsque la partie du champ énergétique lié à un problème précis a sa polarité inversée. L'effet de cette inversion des polarités est tout à fait analogue a un court-circuit. La présence d'une inversion psychologique empêche l'EFT ou tout autre méthode de fonctionner. La métaphore qui est souvent employée pour décrire ce concept est celle d'une pile que l'on metterais à l'envers dans un appareil éléctrique. Le Dr.Roger Callahan, qui a introduit ce concept, voit dans ce principe la cause de ce qui a été nommé « auto-sabotage » en psychologie.

Le Dr.Callahan pense que les inversions psychologiques sont dues à la négativité relative à certains problèmes et que par conséquent elles peuvent être neutralisées par une affirmation positive.

Pour corriger cette inversion, il suffit de tapoter le point PK tout en prononçant 3 fois une affirmation contruite sur le modèle suivant :

« Même si j'ai cette peur , je m'aime et m'accepte complètement. »

-Certains praticiens, soucieux d'être sincère ou plus en résonnance avec eux-même, préfèrent employer d'autre type d'affirmation positive lors de cette phase de préparation.

En voici des exemples :

« Même si j'ai cette peur , j'accepte ma vie et tout ce qui m'arrive. »

« Même si j'ai cette peur, j'aime ceci. »

« à complèter....

 

- Opinions des praticiens sur l'inversion psychologique (IP) :

La théorie sur l'inversion psychologique n'est pas acceptées de tous les praticiens. Il y a plusieurs contreverses à ce sujet autant dans le fond que dans la forme.

La technique de base

La technique de base se compose de trois parties et s'applique de la même façon quelque soit la nature du problème émotionnel abordé.

 

1 ère partie : correction de l'inversion psychologique.

Dire l'affirmation *suivante à haute voix 3 fois, tout en tapotant le point karaté.

« Même si j'ai _( nommer votre problème)_, je m'aime et m'accepte complètement. »

 

*se référer aux notes de la rubrique sur l'IP.

 

2 ème partie : la séquence complète.

Tapoter chaque point l'un après l'autre, en vous concentrant sur votre problème à chaque point à l'aide d'une courte phrase de rappel. Cette phrase de rappel est une version raccroucie de l'affirmation que vous avez employée lors de la correction de l'inversion psychologique lors de la première partie. Tapoter mécaniquement aussi longtemps que dure l'énonciation de votre phrase de rappel.

Voici les points à tapoter : Début du sourcil - Coin de l'oeil - Sous l'oeil - Sous le nez - Sous le menton – Clavicule - Sous le bras - Sous le sein - Sur le coin de l'ongle du pouce - Sur le coin de l'ongle de l'index - Sur le coin de l'ongle du majeur - Sur le point gammut - Sur le coin de l'ongle de l'auriculaire - Sur le point Karaté.

 

3 ème partie : le pont. (facultative)

 

Toujours en vous concentrant bien sur votre problème, tapoter continuellement le point gammut en faisant les 9 étapes suivantes :

Yeux ouverts

Yeux fermés.

Yeux en bas à droite

Yeux en bas à gauche

Rotation des yeux dans un sens

Rotation des yeux dans l'autre sens.

Chantonnez

Compter de 1 à 5

Chantonnez à nouveau.

L'on effectue généralement la troisième partie lorsque sur notre échelle nous ne sommes pas arrivés à descendre au plus bas. Voir la rubrique : « Comment Gary travail ave EFT »

 

La respiration claviculaire

Version d'un praticien :

 

1 - Poser le pouce de la main droite sur le point Reins 27 à droite et l'index de la main droite sur le point Rein 27 à gauche.

2 – Avec votre main gauche tapoter continuellement le point « gammut » ( TR3).

3 – Effectuer en même temps les respirations suivantes ;

a. Demi-inspire – Pause – Demi –inspire

b. Demi-exprie – Pause – Demi – expire.

c. Inspire et expire complet.

Changer de main, inverser le tout et faites exactement la même chose pour le point gammut de l'autre main.

 

Comment Gary Creg

travail avec EFT 

Gary Creg préconise de travailler le plus possible avec des souvenirs ou expériences concrètes. Il emploie généralement une séquence plus courte que celle de la technique de base, comprenant seulement les 7 premiers points, plus occasionnellement le point VB20. Si cela ne fait pas bouger assez de choses, Gary vérifie si la phrase de rappel est formulée de façon suffisamment précise. Si c'est le cas et que les choses ne bouge toujours pas suffisamment il suit les étapes suivantes :

 

1 - Les 14 points de la technique de base.

2 - Le pont ( partie 3 )

3 - A nouveau les 14 point de la technique de base. ( Le sandwich )

Si en dernier ressort cela n'est toujours pas suffisant il fait également la respiration claviculaire.

Maarten, membre praticien de ce forum, propose d'ajouter dans la séquence les points « sérotinergiques » suivants :

VG 20, GI 4, E36 et F3 ( voir acupression)

La technique du film

Cela consiste à re-mettre en scène un événement précis du passé ou à mettre en scène une situation du présent qui nous dérange. Il faut tout d'abord pour cela mettre un titre à ce film : par exemple : « Papa qui me mets une giffle dans ma chambre. » et en déterminer approximativement la durée.

Une fois que ceci est fait, projetez-vous une première fois ce petit film mentalement de son début à la fin pour en évaluez l'intensité générale.

Puis revenez au début de votre film à la manière d'une vidéo et repassez-le vous lentement. Dès que vous passer sur un détail qui a une intensité mettez votre film sur « pause » et effectuez une séquence EFT sur cet aspect. Reprenez le cours de votre film lentement jusqu'au prochain détails présentant une intensité émotionnelle. Une fois que vous êtes arrivés à la fin de votre film évaluez à présent son intensité. S'il a encore de l'intensité, reprenez votre film au début encore plus lentement de façon à saisir les détails qui vous manquent. Faites cela jusqu'à ce que votre intensité soit au minimun.

La méthode du choix

Le but de cette méthode est de remplacer le problème en choisissant une alternative positive à sa place. Ceci de telle sorte qu'à chaque fois que l'on se retrouve face à une situation similaire c'est l'alternative que nous avons choisie qui sera immédiatement prise en considération par notre système.

Cette méthode commence avec une phase de préparation puis est suivie de 3 séquences d'EFT.

 

Phase de préparation :

Commencer tout d'abord par évaluer l'intensité de votre problème.

Dans cette méthode, la phase de préparation est différente que lors de la technique de base, en voici le modèle standard avec un exemple :

« Même si j'ai peur des chiens, je choisis d'être calme et serein en présence des chiens. »

A répéter 3 fois tout en tapotant le point karaté.

Pour cette méthode, la phrase se construit toujours de la même façon : une première partie énonçant le problème négatif et une seconde partie énonçant une alternative positive qui s'oppose au problème. Le but de cette méthode est de passer d'un modèle de réaction négative à un modèle de réaction positive.

1ère séquence : tapoter tous les points EFT en énonçant la partie négative à chaque point : « Cette peur des chiens. »

2ème séquence : tapoter tous les points EFT en énonçant la partie positive à chaque point : « Je choisi d'être calme et serein en présence des chiens. »

3ème séquence : tapoter tous les point EFT en énonçant la partie négative au premier point, la partie positive au second, la partie négative au troisième, et ainsi de suite.

Exemple : Début du sourcil : « Cette peur des chiens », Coin de l'œil : « Je choisis d'être calme et serein en présence des chiens. », Sous l'œil : « Cette peur des chiens. » ..et ainsi de suite. Puis évaluer l'intensité de votre problème.

De Christine Sutherland et du Dr. Patricia Carrington

 

Le tapping continuel

Cette façon de faire sautes toutes les étapes de préparation de la technique de base. L'on tapote de façon continue tout en parlant de notre problème, exactement comme nous le faisons lors de thérapie verbale. De cette façon les tapotement ont un effet sur les mouvements d'associations d'idées et de sentiments qui d'une certaine façon contruisent nos problèmes.

Voici l'instruction générale de ce procédé :

« Tout en tapotant sur la séquence courte, dans n'importe quel ordre, « parlez à haute voix », d'un problème que vous avez. Dites les mots et les sentiments que vous ressentez, même si vous êtes confus ou incertain, et laissez les tapotements gérer les sentiments négatif qui sont déclanchés. »

 

du Dr. David Lake

 

Le Contact Fronto-Occipital

 

Une variante de cette technique du tapotement continuel consiste à raconter son problème exactement de la même façon, mais au lieu de faire une courte séquence d'EFT, l'on place simplement la paume de la main sur toute la surface du front et l'autre derrière la tête en veillant à ce qu'elle recouvre les deux bosses qui sont à la base de la nuque. L'effet général de cette technique est un lèger éclaircissement de ce que nous percevons intérieurement, ainsi qu'une légère distanciation par rapport à nos émotions qui nous permet de lâcher le contrôle que nous exerçons sur elles et de les libérer plus facilement. Cette technique issue de kinésiologie utilise la pression continue sur les points. Les points qui sont principalement sollicités dans cette technique sont ceux de la vessie et de la vésicule biliaire : V3 pour ceux situés sur le front et VB 19 pour ceux situés derrière de la tête.

 

La technique du volcan

 

Cette technique est un travail que l'on fait sur la colère. Elle consiste à s'autoriser à se mettre très en colère avec tous les fantasmes, injures et expressions corporelles que la colère peut induire. Voici comment procéder par étape :

 

1. Trouvez quelque chose qui vous mettes très en colère. Cela peut être soit un événement passé lié à une personne précise, soit certaines choses que les gens font et qui vous mettes très en colère.

2- Autoriser-vous à laisser monter cette colère en vous. Faites-là monter en vous et cessez d'être gentil.

3- Exprimer tout, ce que dans votre colère vous pensez ou désirez faire à faire ces personnes ou à votre environnement.

4- Faites autant de séquences EFT que cela sera nécessaire à faire baisser autant que possible votre colère pour cette chose.

5- Quand l'intensité de votre colère est à 0, choisissez comment vous voudriez vous sentir à la place et faites pour la même chose la méthode du choix.

6- Vérifiez comment vous vous sentez à présent face à cette chose.

 

de Rebecca Marina

 

Adresse : www.emofree.com/articles/volcano.htm

 

Installer un nouveau comportement

 

Cette méthode repose sur le principe que nous sommes naturellement portés à faire ce qui est familier, connu et habituel, et, qu'au contraire, ce qui est inhabituel, inconnu et peu familier suscite des sentiments étranges d'inconfort et de crainte. Il s'agit de simplement faire levier entre le confort crée par le connu et l'inconfort crée par l'inconnu. L'EFT dans ce cas servira à faire baisser le sentiment d'inconfort et d'effort qui est associé à un comportement inhabituel que désirons avoir.

 

Ici les séquences se font en deux temps. Dans un premier temps pour faire baisser l'intensité du sentiment que le comportement voulu est peu familier et dans un second temps pour faire baisser le sentiment de contrainte, d'effort que procure le fait de se comportement ainsi.

 

Voici quelques phrases pour faire ce travail :

 

1er temps :

 

Même si j'ai ce sentiment étrange en faisant X car cela est nouveau pour moi,…

Même si j'ai ce sentiment que faire X m'est peu familier, …

Même si je ne suis pas habitué à faire X…

Même si j'ai ce sentiment inconfortable en faisant X, …

 

2 ème temps :

 

Même si je sens cette contrainte en faisant X, …

Même si je sens cet effort à faire en faisant X, …

Même si c'est difficile de faire X, …

Même si cela m'épuise de faire X, ….

 

Il est aussi possible d'aborder les choses dans l'autre sens, lorsque nous restons accrochés à quelque chose de négatif parce que cela nous est familier et habituel.

 

Même si X m'est familier, ….

Même si j'ai ce sentiment que X m'est familier, …

Même si j'aime le sentiment familier que X me procure, ….

Même si j'ai ce sentiment d'être habitué à X, ….

Même si je garde X car cela m'est connu, ….

Même si j'ai ce sentiment familier avec X, …

Même si je veux garder cette tristesse en raison du bon sentiment familier qu'elle me procure, …

Même si j'ai besoin du sentiment familier que x m'apporte, …

Même si j'ai ce sentiment familier que X m'apporte, …

 

Il se produit généralement un phénomène de balance : le vieux comportement devient inhabituel et peu familier alors que le nouveau devient familier et habituel. Evaluez l'intensité de sorte à ce que les choses soient inversées par rapport à votre évaluation de départ.

 

de Thorsten Kominek

 

Adresse : www.emofree.com/articles/installing-behavior.htm ( Anglais)

 

Clarifier, découvrir ses problèmes avec EFT

 

L'idée ici est de stimuler la mémoire de façon sélective grâce à l'EFT. C'est toujours à partir de la chose de départ sur laquelle nous nous concentrons que nous nous rappelons de quelque chose d'autre qui lui est lié. De cette façon nous pouvons faire remonter de notre mémoire les choses de différentes façons Par exemple, en prenant pour point de départ et de référence des questions, des mots ou juste un sentiment. Pour cela il suffit de garder une phrase, un mot ou une question à l'esprit tout en tapotant pour voir émerger dans notre esprit tout ce qui y est associé dans notre mémoire. Le sens d'un mot ou d'un phrase sélectionne dans la mémoire tout ce qui lui correspond. Comme si vous adressiez un courrier à quelqu'un : l'adresse du destinataire est simplement le sens votre phrase : plus vous l'exprimer de façon précise plus vous obtiendrez les réponses précises qui lui correspond.

Le travail avec les questions

Parfois nous nous posons des questions sans que rien nous viennent à l'esprit. Très souvent le début du travail avec EFT commence avec des questions. L'idéee ici c'est d'appliquer EFT à ses questions de façon à stimuler les réponses en provenance de notre esprit. Selon l'ordre des questions soumises au tapping nous pouvons progresser de différentes vers un problème. Très simplement : centrer vous sur la question tout en tapotant les points de votre choix.

Exemple de progression

•  Qu'est-ce que ce problème me fait ressentir ? ( découverte du sentiment )

•  Qu'est-ce que ce problème me rappel ? ( découverte d'une ancienne situation)

•  Qu'est-ce qui est arrivé juste après cela ? ( découverte de son déroulement.)

Grace à cette progression nous pouvons aboutir à le remise en scène grâce à la technique du film.

Le travail sur l'expression juste d'un problème

Lorsque nous avons de la difficulté à formuler une phrase de rappel qui exprime précisément notre problème, nous pouvons également avoir recourt à l ‘EFT dans une certaine mesure.

Pour cela concentrez-vous simplement sur la seule phrase que vous avez su faire et tapoter en restant bien conscient des changements automatiques qui se produit dans votre esprit. Vous pourrez généralement observer que l'ordre de mots va changer ou ou que d'autre mots vont venir automatiquement compléter votre formulation. De cette façon. De cette façon il arrive fréquemment que votre esprit mette en place pour vous la formulation exacte de votre problème. C'est également un bon moyen de chasser la confusion au sujet du sens de certaine situation.

De praticiens comme vous et moi...

Sites de références

www.emofree.com (anglais)

www.wisdomofbeing.com (français )

www.sophiemerle.com (français)

www.guerir-eft.com (français)

 

Littératures

De Sophie Merle: EFT - Emotional Freedom Techniques: Technique énergétique pour la santé, l'épanouissement affectif et la plénitude matérielle. Editions de Médicis. ( Français )

 

Carte des points EFT

 

 

Traduction du nom des méridiens d'anglais à français

 

Bladder Vessie

Gall Bledder Vésicule Biliaire

Stomach Estomac

Govering Vessel Vaisseau Gouverneur

Conception Vessel Vaisseau Conception

Kidney Reins

Spleen Rate Pancréas

Liver Foie

Lung Poumon

Large Intestine Gros Intestin

Pericardium Maître du Cœur

Heart Cœur

Small Intestine Intestin Grêle

Triple Burner Triple Réchauffeur

_____________________________________________________________________

 

ACUPRESSION

 

Utilisation des points:

 

-Maintenir une pression continue sur le point.

-Tapotement du point.

Voici une liste de 4 points dit « sérotinergiques », c'est-à-dire stimulant la sérotonine qui est un neurotransmetteur qui aurait pour rôle de réguler l'humeur, l'appétit, le sommeil et la température corporelle.

1. Foie 3, Liver 3, Taichong. Situé au sommet de l'angle que forment les 2 premiers doigts de pied (très important pour le traitement des dépressions).

2. Estomac 36, Stomach 36, Zusanli. Situé sous le genou, devant la jambe, à 4 doigts de l'articulation du genou.

3. Vaisseau Gouverneur 20, Govering Vessel 20, Baihui. Situé au sommet de la tête.

4. Gros Intestin 4, Large Intestine 4, Hegu. Situé au sommet de l'angle que forment le pouce et l'index écartés, entre les 2 os côté index.

Maarten note que : "la stimulation de ces régions agit sur la régulation de la sérotonine (sur le système sérotinergique). Pas seulement en faisant monter le taux de sérotonine, car quand le taux de sérotonine est déjà haut, la stimulation des ces 4 régions ne le font pas monter encore plus, après que l'on trouve actuellement ([i]ces sont des données nouvelles, donc il faut encore être prudent)[/i]. Donc le traitement de ces 4 régions semble contribuer à une normalisation du système sérotinergique. Pour être plus précis, les données actuelles suggèrent que presque tout stimulation sensorielle par le tapping agit sur le systèmes sérotinergique; mais ces quatres régions sont plus perfomant dans leur action."

F3 E36 VG20 GI4

 

LR3 . Tai ChongST36 . Zu San LiGV20 . Bai HuiLI4 . He Gu

 

 

TAT

TAPAS ACUPRESSURE TECHNIQUE

 

Etapes et directives de la Technique

 

Prendre la pose TAT

 

 

Etape 1


L'événement traumatique est arrivé. (vous mettrez votre attention sur tout ce qui fut le plus stressant pour vous).

Etape 2


"C'est arrivé, c'est fini, et je vais bien."

Etape 3


Utilisez celle des affirmations suivantes que vous préférez. Vous pouvez permuter comme bon vous semble.


"Toutes les origines de ce problème sont en train de guérir maintenant"


"Dieu (ou le nom que vous utilisez), merci de guérir toutes les origines de ce problème."

Etape 4


Utilisez celle des affirmations suivantes que vous préférez. Vous pouvez permuter comme bon vous semble.


"Tous les endroits de mon corps, de mon esprit, et de ma vie ou ceci a été un problème / résonné / été retenu / été bloqué (choisissez le terme qui vous convient) sont en train de guérir maintenant."


"Dieu (ou le nom que vous utilisez), merci de guérir tous les endroits de mon corps, de mon esprit, et de ma vie ou ceci a été un problème / résonné / été retenu / été bloqué (choisissez la phrase qui vous plaît)."

Etape 5


Utilisez celle des affirmations suivantes que vous préférez. Vous pouvez permuter comme bon vous semble.


"Toutes les parties de moi qui ont profité de ce problème sont en train de guérir maintenant."


"Dieu (ou le nom que vous utilisez), merci de guérir toutes les parties de moi qui ont profité de ce problème."

Etape 6


"Je pardonne chaque personne à qui j'ai reproché ce problème, y compris Dieu et moi-même."

Etape 7


"Je demande pardon à toutes les personnes que j'ai blessé à cause de ce problème."

 

 

Une fois que vous aurez complété les étapes TAT, portez votre attention de nouveau sur le traumatisme. Vérifiez pour voir si quelque chose vous dérange toujours. Si oui, portez votre attention sur cet aspect, et faites la pose TAT de nouveau pendant quelques minutes. Continuez ainsi jusqu'à ce que plus rien de ce problème ne vous dérange, blesse, ou semble coincé. Vous saurez que vous avez terminé lorsque vous pourrez penser au problème et vous sentir libéré et en paix.

 

Recommandations de Tapas

Ne faites pas plus de 20 minutes de la pose TAT par jour. Buvez plusieurs grands verres d'eau les jours où vous faites la TAT.

 

L'avis des praticiens

Certains praticiens ne sont pas à l'aise avec le discours "religieux" de Tapas Flemming et préfèrent pratiquer en sautant les étapes avec les "intentions". C'est notamment le cas de Maarten qui propose une procédure tout à fait laïque et tout aussi efficace, que voici :

1) Trouver les mots (ou l'image) qui captent bien " le ressenti " de la situation sur laquelle vous voulez travailler.

2) Entrer dans la pose avec ces mots

3) Observez et accueillez ce qui vient . Plus précisément, l'intention est d'accueillir sans manipuler.

4) Pensées, images, sentiments vont et viennent...

5) Après un peu de temps, il y a un soulagement (soupir, par exemple)

6) Sortez de la pose.

7) Notez ce qui est là, maintenant.

8) Si besoin, répètez cette procédure une ou plusieurs fois.

 

Sites de références

www.tat-intl.com (anglais)

www.wisdomofbeing.com/tapas.html (français)

www.sophiemerle.com/Fondation-EFT/tat-tapas-acupressure-technique.php

(français)

 

___________________________________________________________________________

DMT

LA TECHNIQUE DYNAMIND

 

Par Serge Kahili King traduit de l'anglais par Anne Kneip

 

Technique de base

 

1. Choisir un problème physique, émotionnel ou mental sur lequel on souhaite travailler.

2. Joindre les deux mains par le bout des doigts.

3. Dire l'affirmation suivante (à voie haute ou silencieusement, selon la préférence): "J'ai un problème mais cela peut changer ; je veux que ce problème disparaisse."

4. Avec deux ou trois doigts, frapper 7 fois chacun des points suivants: le sternum, la palme entre le pouce et l'index de chaque main, la vertèbre à la base du cou.

5. Inspirer se concentrant sur le sommet de la tête ; expirer en se concentrant sur les orteils.

6. Il est possible que l'intensité ou le type des symptômes varie, de même que l'endroit où ils se manifestent. Répéter les étapes précitées pour assurer un résultat continu.

 

Qu'est-ce que Dynamind ?

La Technique Dynamind, ou DMT, est une méthode de guérison sans risque, facile, rapide et efficace basée sur la combinaison de la parole, le toucher, la respiration et, dans certains cas également, l'imagination. Elle a été conçue de telle sorte que la plupart des personnes puissent l'utiliser pour obtenir un soulagement dans la plupart des conditions, le plus souvent dans un espace de temps inférieur à une heure. Elle peut également être appliquée en combinaison avec d'autres méthodes de guérison permettant ainsi d'apporter une aide dans toutes les conditions à n'importe quel moment.

Toute guérison vient de l'intérieur. DMT en-soi ne guérit rien mais prépare l'esprit et le corps de telle sorte qu'une guérison peut survenir plus facilement. Cette méthode s'est révélée efficace comme support de guérison dans toute une série de situations physiques, émotionnelles et mentales. Une équipe internationale de praticiens la teste continuellement dans un nombre toujours croissant de situations différentes.

DMT peut être utilisée seule ou en combinaison avec n'importe quelle autre méthode de guérison conventionnelle, alternative ou complémentaire, autant par les adultes que par les enfants et également pour les animaux.

Cette technique est trés facile à apprendre et à appliquer. Elle ne nécessite pas l'adoption d'une croyance ou d'une philosophie particuliéres et fonctionnera même sans que l'on y croie. Cependant, une attitude activement négative en diminuera les effets. Vous pouvez non seulement l'appliquer à vous-même mais également la partager avec votre entourage et toutes les personnes qui en ont besoin.

Comment fonctionne cette technique ?

L'efficacité de la Technique Dynamind est basée sur la théorie que tout problème physique, émotionnel et mental est lié à une tension extrême du corps. Cette tension s'accumule en couches successives en se concentrant sur certains points, faisant ainsi apparaître des symptômes spécifiques. Un relâchement de ces diverses couches de tension ouvre la voie à la guérison.

Selon la même théorie, lorsque le corps se trouve dans un état de tension dynamique, c'est-à-dire un cycle permanent de tension et de relaxation, le corps se met immédiatement et automatiquement en situation de guérison, aussi insolite et exceptionnel que le stress puisse être. On obtient une guérison rapide tant que cet état de tension dynamique est maintenu. Dans le même temps, l'esprit se libére rapidement du stress, les désordres émotionnels diminuent en intensité et ne deviennent plus que temporaires.

Le processus de guérison est inhibé si le corps se met en état de tension statique – un cycle créant un mur de résistance de plus en plus épais – ouvrant la voie à maladie, disfonctionnements, confusion et tournure d'esprit négative ou même colère et peur. Toute méthode permettant au corps de passer d'un état de tension statique à un état de tension dynamique libérera ou stimulera sa réaction curative naturelle.

Il n'est pas nécessaire d'accepter cette théorie pour pouvoir utiliser Dynamind de façon efficace.

 

Pourquoi cela fonctionne-t-il ?

Chaque section de Dynamind est une technique curative en soi. Bien que la source spécifique de ces techniques repose sur l'ancienne tradition hawaïenne, des techniques similaires se trouvent dans d'autres régions du globe. Les résultats extraordinairement rapides de DMT sont obtenus par l'action cumulative et combinée de ces techniques.

Position des mains

Dynamind commence en joignant les deux mains par le bout des doigts, comme si l'on tenait un globe. Cette même méthode est utilisée dans certaines méditation pour aider à atteindre un état de relaxation. Elle a également l'avantage de servir de signal subconscient qu'un processus de guérison s'annonce. Dans la pratique, la position des mains est maintenue durant toute la durée de la session, sauf dans la partie contact.

La Formulation

La formulation de base de Dynamind, composée de trois parties, n'est ni une affirmation ni une requête.

Elle représente réellement une prise de conscience du problème, une formulation de l'espérance (de l'attente) et une directive spécifique. Laissez-moi analyser la formulation fondamentale de cette façon:

"J'ai un problème...": Ceci est une prise de conscience que le problème existe. On atteint de meilleurs résultats si le problème est défini clairement en termes de symptôme, intensité, sensation et emplacement. Mais même la simple prise de conscience engage souvent un processus de relaxation.

"... et cela peut changer". Ceci est une formulation de l'attente que le problème n'est pas permanent et qu'un soulagement est possible – l'idée de relaxation apparaît donc déjà ici.

"Je veux que ce problème disparaisse". Nous sommes là en présence d'une directive. Que vous vouliez la donner au corps, au subconscient, au cerveau ou toute autre chose n'a aucune importance. Dans une certaine mesure, dés que vous vous donnez une telle directive, elle commence à agir. Cette directive fondamentale a été choisie car elle fonctionne d'ordinaire pour la plupart des gens.

Chaque segment de la Formulation peut être modifiée pour obtenir un meilleur résultat. Ce qui suit permet d'en intensifier l'effet.

 

Le contact

Une prise de contact à n'importe quel endroit du corps stimule une réaction énergétique qui influence tout le systéme physique, mental et émotionnel. Le fait de toucher le corps à certains endroits et d'une certaine façon peut susciter une réaction à la fois énergisante et relaxante.

Dans le segment Contact, Dynamind prend en compte quatre zones spécifiques du corps:

1. Le thymus au milieu de la poitrine (sternum). Il est connu que le fait de toucher cette zone d'une certaine façon aide à soulager l'anxiété, détendre les muscles de la poitrine et des poumons et stimuler le systéme immunitaire.

2. Les points Hoku des deux mains. Bien connus dans l'acuponcture chinoise, la stimulation de ces points est utilisée pour soulager les maux de tête et est également considérée comme ayant un effet revitalisant sur tout le corps. On les trouve à l'intersection des deux lignes imaginaires tracées le long du pouce et de l'index.

3. La 7ème vertèbre cervicale (la bosse osseuse sur la colonne vertébrale, à la base du cou). La stimulation de ces points, également utilisée dans les massages hawaïens, est considérée comme ayant une effet revitalisant et relaxant sur la partie supérieure du corps, la colonne vertébrale et le bassin.

Il est possible d'utiliser bien d'autres points ou zones du corps mais les quatre mentionnés ci-dessus ont l'avantage de couvrir le devant, les côtés et le dos du corps et d'être faciles d'accés. Utilisé seul, chacun de ces points a une action trés efficace qui est amplifiée lorsqu'ils sont utilisés tous ensemble. Il suffit de toucher la zone de ces points pour obtenir le résultat approprié. Il n'est pas nécessaire de les masser ou de les presser.

Dynamind utilise en général quatre méthodes de contact:

1. Léger tapotement.

2. Douce vibration.

3. Contact plus large (sans pression).

4. Contact plus large tout en fredonnant.

Chaque forme de contact dure le temps de compter jusqu'à sept. Ceci ne repose sur aucun concept ésotérique mais ce chiffre est facile à retenir et la durée du contact n'est de ce fait ni trop courte ni trop longue.

La Respiration

Dynamind se termine avec une technique de respiration spéciale, appelée "piko-piko" en Hawaïen. Cette technique de respiration consiste à inspirer en se concentrant sur un point précis, dans le cas présent le sommet de la tête, et à expirer en se concentrant sur un second point, dans le cas présent les orteils. L'idée derrière ceci est d'engendrer une vague d'énergie entre les deux points. L'effet est dans tous les cas à la fois relaxant et vitalisant.

Le Cycle

Chaque séquence, Formulation, Contact et Respiration, est appelée un "Cycle". après chaque Cycle, on contrôle l'état du symptôme. Selon le cas, on arrête ou répéte le processus ou encore on le modifie (généralement en changeant la Formulation) si la nature ou la situation du symptôme a changé.

L'Imaginaire

On obtient de trés bons résultats en complétant Dynamind par la visualisation de symboles.

Il suffit de traduire en esprit le symptôme en un symbole. Ce processus est appelé "clé symbolique"ou "clésymb"et est généralement destiné à ouvrir un "verrou émotionnel"ou "verrémo"mis en place lorsqu'un blocage émotionnel inhibe la guérison et que les mots restent sans effet. Si l'on a recours à un clé symbolique, celle- ci doit être insérée entre la Formulation et le Contact.

Pour plusieurs personnes, le simple fait de convertir le symptôme en images fait naître un symbôle avec lequel on peut travailler. Par exemple: "C'est comme un couteau"; "C'est comme ci j'étais en train de me noyer"; "C'est comme si quelqu'un m'étranglait", etc.

Travailler avec le symbôle signifie changer un symbôle négatif en un symbôle positif à l'aide de l'imagination. Pour revenir aux exemples ci-dessus, on pourrait imaginer arracher le couteau du corps et le lancer au loin, être sauvé par un maître nageur ou visualiser la main qui étrangle relâcher sa prise et disparaître.

L'idée derrière ceci est de transformer le symbole de telle sorte que l'expérience du symptôme soit également transformée et que la situation soit mieux vécue qu'auparavant. L'expérience a montré que répéter la visualisation trois fois de suite en augmente l'effet.

Il est également possible de créer un symbôle à l'aide de questions pour les personnes ayant des difficultés à visualiser un symbôle:

Quelle serait la forme de ce symptôme s'il en avait une?

Si ce symptôme avait une couleur, de quelle couleur serait-il?

Si ce symptôme avait un poids, combien péserait-il?

L'étape suivante consiste à voir un ami imaginaire, un ange ou tout autre assistant pénétrer dans le corps et enlever ce symbôle avec sa forme, sa couleur et son poids spécifique. Le fait de décrire ce qui se passe en imagination soutient le processus. Ici également, le fait de répéter ceci trois fois de suite en améliore le résultat.

Variation

Les possibilités de variations des Formulations utilisées pour Dynamind sont infinies ; toutefois les idées suivantes ont été essayées et testées avec de bons résultats. Dans chaque cas, les Formulations sont suivies par le Contact et la Respiration.

Formulations en relation avec les sentiments

Plus les formulations sont spécifiques, mieux c'est. Exemples:

"J'ai une sensation de douleur dans la troisiéme phalange de mon petit doigt…"

"J'ai une sensation de peur/d'anxiété dans ma poitrine…"

"J'ai une sensation de colère dans ma poitrine…"

"Je ressens un besoin pressant de manger lorsque je regarde la télévision…"

Dans ces cas, la directive devient: "Je veux que cette sensation disparaisse."

 

Formulations en relation avec la pensée

Celles-ci sont utiles pour les problèmes en relation avec le passé ou le futur. Exemples:

"Lorsque je pense à que qui est arrivé…"

"La simple idée de faire un discours…"

 

Formulations en relation avec la puissance

Il s'agit ici de formulations semblables à des affirmations et ayant pour but de renforcer ou de créer un comportement positif plutôt que de résoudre un problème. Elles sont particuliérement efficaces après avoir utilisé DMT pour résoudre des problèmes physiques, mentaux ou émotionnels. Exemples:

"J'ai le pouvoir de parler en face d'une audience sans me troubler, oui, je l'ai. Fais que cela arrive, fais-le!"

"Mon corps sait comment se débarrasser de mon excés de graisses, oui il le sait et il commence à le faire, maintenant"

Le tonique de Dynamind

Ceci est utile pour soulager une tension générale le matin, le soir ou chaque fois que nécessaire.

Commencer par utiliser la Position des Mains puis faire suivre chaque Formulation des segments Contact et Respiration.

"Il se peut que mon corps et mon esprit soient occupés par la peur, l'anxiété, l'inquiétude ou le doute et cela peut changer. Je veux que tous ces problèmes disparaissent."

"Il se peut que peur, ressentiment, tristesse et culpabilité occupent mon corps et mon esprit mais cela peut changer. Je veux que tous ces problèmes disparaissent."

"Il y a amour et paix, harmonie et bonheur quelque part dans mon corps et mon esprit et je trouve ça bien. Je veux que ces sentiments grandissent et se propagent dans mon corps et mon esprit."

"Je ressens puissance et force, santé et vitalité quelque part dans mon corps et mon esprit et je trouve ça bien. Je veux que ces qualités grandissent et se propagent dans mon corps et mon esprit."

Vous êtes bien entendu libre de modifier la formulation selon vos besoins et vos désirs.

Animaux et Enfant

Dynamind fonctionne également avec les animaux et les enfants ou tous ceux qui ne peuvent pas appliquer eux-mêmes cette technique.

1. Etablir un contact émotionnel avec l'animal ou la personne qui doit être aidée. Pour ce faire, parler doucement tout en choyant, caressant ou serrant dans les bras l'animal ou la personne en question.

2. Tout en continuant à maintenir un contact émotionnel comme décrit plus haut, faire une Formulation au nom de l'animal/la personne à aider. Exemple:

"(nom de l'animal ou de la personne) a un problème et cela peut changer. (Nom) veut que ce problème disparaisse."

3. Toucher l'animal (nous partons du principe qu'il s'agit d'un mammifére) ou la personne de préférence sur la poitrine, sur chaque articulation de l'épaule et à l'arriére du cou. Si toucher l'arriére du cou présente trop de difficultés, toucher à nouveau la poitrine.

4. Pratiquer la Respiration tout en posant une des mains au sommet de la tête de l'animal ou de la personne lorsque l'on inspire et à la base de la colonne vertébrale (ou l'articulation de la hanche) lorsque l'on expire.

Conseil pratique et suggestion

1. Utiliser une "Echelle d'Intensité". Avant d'appliquer DMT, choisir un nombre entre 0 et 10 pour qualifier l'intensité du problème, 0 signifiant pas de problème et 10 un problème trés grave. après chaque cycle, choisir à nouveau un nombre pour contrôler le processus.

2. Pour décrire le problème, utiliser autant que possible des sensations ou sentiments spécifiques, pas d'étiquettes abstraites. "J'ai un rhume"est abstrait, "mon nez est bouché"est spécifique. "Je suis en colère" est acceptable. "J'ai une sensation de colère dans mon plexus solaire"est bien mieux.

3. Si la douleur ou tout autre symptôme change de place après un ou plusieurs cycles de DMT, partir du principe que le nouvel emplacement représente un symptôme différent sur un autre niveau de tension, que le symptôme soit semblable ou non au premier. Par exemple, une session DMT peut commercer avec une douleur dans la poitrine durant le premier cycle et se transformer en douleur dans l'épaule ou un tremblement des jambes pendant le second.

4. Si l'on n'observe aucun changement d'un symptôme physique après trois cycles, partir du principe que l'on est en présence d'une émotion réprimée, dont on a conscience ou non. Dans la plupart des cas, assumer qu'il s'agit de colère ou de peur d'un jugement ou d'une erreur. Dans ce cas, utiliser des Formulations telles que "Il se peut qu'il y ait de la colé re dans mon épaule" ou "Il se peut que mes yeux ont peur de voir quelque chose."

5. Si aucun résultat ne peut être obtenu en utilisant DMT, essayer une autre méthode ou combiner DMT avec une autre méthode.

Sites de référence :

http://www.alohainternational.org/html/dmtfren.html

 

___________________________________________________________________________

 

TFD

Technique de Fusion Dissolutive

 

Introduction

Cette technique ne demande ni tapotement, ni régression, ni hypnose, ni mouvement occulaire. Son avantage est d'être efficace pour les choses dont nous ne connaissons pas vraiment l'origine,ou, pour lesquels nous ne percevons pas d'éléments déclenchants précis. C'est souvent le cas chez les personnes ayants des « troubles obsessionnels compulsifs » chez qui l'angoisse peut être là, et durer des heures sans raison visible. La gestion de la souffrance, qui peut être ressentie durant son déroulement, est totalement sous le contrôle de la personne qui pratique, qui peut si elle le désir, interrompre le processus à tout moment, ainsi que choisir le rythme auquel elle souhaite travailler. Elle est sans risque et relativement rapide.

Théorie

Cette technique repose sur l'idée que toutes pensées ou émotions persistent dans le temps du seul fait de leur donner une continuité, que cela soit par la réflexion ou l'action. Si nous les acceptons totalement sans leur donner de continuité, sans leur résister, leurs tendances naturelles est de se dissoudre d'elles-mêmes.

L'acceptation qui est ici décrite est de l'ordre de l'esprit. Il ne s'agit pas d'accepter une pensée, une émotion pour son sens, mais simplement pour sa présence. Faire cette distinction est cruciale car il y une différence entre accepter la présence d'une pensée et accepter le sens de cette pensée. Voici un exemple afin de bien distinguer la différence qu'il y a entre: - « accepter la présence de la pensée : je suis un criminel »  & « accepter d'être un criminel. »

Au sens pratique l'acceptation dont je fais allusion se manifeste par le fait de s'unir, d'éprouver, de ressentir complètement nos pensées et émotions jusqu'à ce qu'elles s'estompent d'elles-mêmes. C'est-à-dire de les vivrent pleinement plutôt qu'à leur donner plein de vie.

Les 3 principes de bases

1. Ne jamais repousser l'émotion.

2. Garder le silence sans réagir.

3. La laisser imploser en soi-même.

 

Comment faire ?

Dès que nous sommes dans une émotion, il faut commencer par scruter tout de soi, dans notre espace intérieur, si nous apeçevons une pensée, une image ou un souvenir. Nous pouvons faire cela les yeux fermer si cela nous aide.

Si nous détectons une image ou un souvenir, nous fusionnons simplement avec ce qui nous représente dans cette image ou ce souvenir.

S'il s'agit d'une pensée on la place simplement au centre de notre tête, à la hauteur du front, et, nous la maintenons à cet endroit le temps qu'elle se dissolve d'elle-même. Quelques minutes généralment.

Fusionner signifie ne faire qu'un. Concrètement cela signifie réduire toute distance qu'il y a entre soi et la pensée, soi et l'émotion, soi maintenant et soi d'autrefois. Dans cette technique, il s'agit toujours de réduire complètement la distance entre le soi observateur et le soi observé.

S'il y a ni image, ni pensée mais juste une émotion sans raison apparente, suivez bien bien les instructions qui suivent :

Laisser « imploser » cette émotion en vous-même. Je m'explique : quand vous êtes dans l'émotion (peur, angoisse ou autre) vous pouvez la localiser dans l'espace comme vous entourant. Autrement dit, l'émotion est tout autour de vous, elle vous encercle, n'est-ce pas ? Vous êtes au milieu de cette émotion et cette émotion vous encercle ! Vous êtes l'oeil du cyclone et l'émotion le cyclone. Voilà la raison de cette métaphore.

Alors pourquoi le cyclone émotionnel dure-t-il ?

Parce que nous conservons une distance de refus entre soi, au centre du cercle cyclonique et l'émotion qui est à sa periphérie. Pouvez-vous sentir cette distance ?

Dès que vous sentez cette distance alors il faut maintenant réduire totalement cette distance entre la circonférence (émotion) et le centre (soi). Comment ? Prenez d'abord conscience que c'est vous-même qui maintenez cette distance. Prenez conscience de l'endroit ou vous sentez que vous repousser, que vous tenez cette émotion à distance tout autour de vous, que vous la tenez à l'écart de votre centre consicent ! Sentez que c'est vous qui la repousser ou la bloquer. Lâcher cette tendance à la repousser loin de vous et laissez l'émotion venir à vous, en vous. Laissez-là imploser. Laissez la circonférence se réduire d'elle-même au centre que vous êtes. Faites tout ceci en restant silencieux intérieurement. Peut-être entendrez-vous des mots associés à l'émotion, laissez-les simplement se dirent d'eux-même : - écoutez-les. Laissez votre émotion fusionner en votre centre : du milieu de la tête sur tout l'axe central du corps. Laisser-là venir du bord au centre de votre esprit conscient. Vous allez peut-être ressentir une sensation de pression dans votre corps ou autour de votre tête, c'est de la résistance. Même chose : - lâchez la tendance à résister , à refuser de laisser entrer cela, à repousser cela vers l'extérieur, cela qui tend à se dissoudre de lui-même en implosant, c'est-à-dire dans un mouvement qui va de l'extérieur vers l'intérieur. Il s'agit de laisser la cironcférence (émotion) se réduire au centre ( soi conscient).

Il faut apprendre deux choses pour faire cette technique : ne pas repousser son émotion lorsqu'elle monte et la laisser imploser en soi-même.

Protocole par étapes

•  Choisissez l'émotion avec laquelle vous souhaitez travailler, que celle-ci soit associée à un événement passé, une pensée ou même rien du tout.

•  Pensez-y jusqu'à ce que vous puissiez la ressentir dans votre corps. Si vous n'arrivez pas la ressentir, chercher les endroits de votre corps dans lesquels vous sentez des pressions ou sensation de blocage lorsque vous penser à l'événement, la pensée ou l'émotion que vous avez choisie.

•  Prenez conscience, que la distance entre cette émotion que vous ressentez et vous, c'est vous qui choisissez de la maintenir par votre refus. Sentez l'endroit où vous la repousser, sentez l'endroit où se manifeste la force avec laquelle vous la repousser. S'il s'agit d'une pression que vous ressentez dans votre corps ou autour de votre tête, voir d'une sensation de blocage, focaliser votre attention dessus un moment et faites la même chose : prenez conscience que c'est vous qui vouler résister à laisser entrer quelque chose en vous.

•  Lâchez votre tendance à repousser votre émotion, dites oui à cela, accepter de laisser entrer ce qui se manifeste par une pression dans votre corps ou tout autour de votre tête. Ouvrez la porte de votre esprit consicent tout en restant silencieux et laisser se réduire, à votre rythme, la distance entre vous et ce qui se manifeste. (émotion)

•  Laissez imploser totalement l'émotion ou les mots qui entrent en vous, jusqu'à ce que vous ressentiez une sentiment générale de légerté, de détente et de libération.

de Youri Badel, Suisse.

La Prière

La concentration sur le coeur est dans la Prière, ce qu'on appel la phase de « Receuillement », que l'on pourrait écrire « Re-Coeu-illement ». Dans cette phase on se retire littéralement dans son coeur, jusqu'à ce qu'un sentiment d'apaisement et d'espace nous envahisse totalement. Le geste de la prière, qui est de joindre les mains au niveau du coeur nous aide à porter notre attention sur le coeur . ( Tout fermant peut-être également le circuit énergétique ) . Les yeux clos sont également dirigé vers le bas. Le but n'est pas que d'être concentré sur le coeur mais d'être concentré dans le coeur, ce qui est différent. Ce qu'on y trouve est silencieux, pur, transparent, léger, électrisant. Nos mains sont très « magnétiquent » : à ce vous pouvez les imposer sur des endroits de votre corps. Vous devriez pouvior sentir  l'energie  le parcourir avec une certaine « intelligence. »

Dans la Prière nous adressons une demande au sujet de quelque chose et attend une «réponse ». Dans la Prière on invoque Dieu. L ‘ »Invocation » ne demande pas de rituel particulier : cela consiste simplement à avoir l'idée de Dieu à l'esprit dans cet état d'apaisement total. Généralement lors de l'invocation, les yeux montent d'eux-même vers le ciel.

Ce qui ce passe ici dépend des personnes, (Cette dernière phase est à expérimenter par soi-même.) Oû se laisse « monter intérieurement et envahir par Cela où c'est plutôt un morceau de Cela qui se détache est descend dans le coeur en provoquant une Joie indescriptible.

Dans tous les cas il faut rester à l'écoute : des révélations qui se produise. Parfois il peut se produire des régressions spontanée, si envahi par Cale, vous imposer les mains à certains endroit du corps.

Etapes

  1. Pensez à la situation qui nous préoccupe, nous dérange.
  2. Se receuillir. Joindre ses mains au niveau du coeur, les yeux clos tourné vers le bas : concentrez-vous sur votre coeur jusqu'à ce que vou ssoyez concentrez dans votre coeur. Cela se traduit par un sentiment d'apaisement et d'espace qui nous envahi.
  3. Adresser notre demande par rapport à la situation qui nous préoccupe.
  4. Invoquer Dieu, simpelement y penser et se laisser porter.
  5. Demeurer dans cet état sans penser à problème.

5.b Faites des impositions des mains sur vous-même.

_____________________________________________

 

THE BUTTERFLY HUG :

L'Etreinte / Bisou du Papillon

Par Ignacio Jarero

 

L'Etreinte du Papillon fut développée à l'origine par Lucina Artigas.

L'Etreinte du papillon est une Stimulation d'Attention Double (SAD), qui consiste à croiser vos bras sur votre poitrine, de sorte qu'avec le bout des doigts de chaque main, vous puissiez toucher la zone qui est sous l'articulation de la clavicule et de l'épaule.

Comment faire ?

Les yeux peuvent être fermés, ou mi-clos regardant vers le bout du nez.

Ensuite vous tapotez en alternant le mouvement de vos mains, simulant le battement léger des ailes d'un papillon.

Vous respirez lentement et profondément (respiration abdominale) pendant que vous observez ce qui vient dans vos pensées et votre corps (consciences, images, sons, odeurs, sensations physiques et affects) sans changer, juger ou réprimer. Vous faites comme si ce que vous regardez sont des nuages dans le ciel.

Cet exercice devrait être fait aussi longtemps que la personne le souhaite.

Informations réunies par Youri Badel.

Autre site traitant de l'approche holistique : www.unitherapie.com