*Djala al-Din Rûmi - unisson06
spiritualite laique - Unisson06


Djalal al-Din Rûmi

 

 

Dès l'instant où tu vins dans le monde de l'existence,

Une échelle fut placée devant toi pour te permettre de t'enfuir.

D'abord, tu fus minéral, puis tu devins plante;

Puis tu devins animal : comment l'ignorerais-tu?

Puis tu fus fait homme, doué de connaissance, de raison, de foi;

Considère ce corps tiré de la poussière : quelle perfection il a acquise!

Quand tu auras transcendé la condition de l'homme, tu deviendras sans nul doute un ange.

Alors tu en auras fini avec la terre; ta demeure sera le ciel.

Dépasse même la condition angélique, pénètre dans cet océan,

Afin que ta goutte d'eau puisse devenir une mer.

[...]

Recherche le royaume de l'Amour

Car ce royaume te fera échapper à l'ange de la mort.

Je suis l'atome, je suis le globe du Soleil,

A I'atome, je dis : demeure. Et au soleil : arrête-toi.

Je suis la lueur de l'aube, je suis l'haleine du soir,

Je suis le murmure du bocage, la masse ondoyante de la mer.

Je suis l'étincelle de la pierre, l'oeil d'or du métal...

Je suis a la fois le nuage et la pluie, j'ai arrosé la prairie.

Purifie-toi des attributs; du moi, afin de pouvoir contempler ta propre essence pure

Contemple dans ton propre coeur toutes les sciences des prophetes,

Sans livres, sans professeurs, sans maitres.